(Le 17 juillet 2016) – Les chefs d’Etats membres de l’Union Africaine ont reçu leurs passeports.

(Le 16 juillet 2016) – Le passeport africain sera dévoilé ce weekend à Kigali.

 ( Le 06 avril 2016) : Nkosazana Dlamini Zuma a annoncé au cours de la Semaine de développement de l’Afrique à Addis-Abeba que l’introduction d’un passeport commun sera pour le mois de juillet de cette année.  Les chefs d’Etats membres de l’Union Africaine recevront chacun son passeport.  Quant aux ressortissants  africains, aucune date n’est prévue.  Néanmoins, tout ressortissant africain aura bientôt le droit d’entrer et résider dans un pays africain pendant 30 jours et sans visa.

(Le 03 décembre 2015) – L’Union africaine a indiqué que le continent africain pourrait bientôt devenir  sans frontières avec l’introduction d’un passeport africain dans le cadre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.  Ceci améliora sans doute  la circulation des citoyens et des biens.

La commissaire de l’UA chargée des affaires politiques, Dr Aisha Abdullahi, a déclaré dimanche que l’Afrique pourrait bientôt devenir sans frontières et le plan pour un seul passeport africain est en cours.

«Les africains n’auront pas besoin d’un visa pour accéder à d’autres Etats africains. Il y aura le libre-échange des marchandises  » a déclaré  Dr Abdullahi lors du sommet #Africities.

« Nous avons identifié des projets phares,  comme par exemple celui de l’introduction d’un passeport africain pour assurer que les Africains puissent se déplacer librement dans tous les pays africains», Ajoute  Dr Abdullahi.

La mise en place d’un passeport africain fait partie des projets qui doivent être mis en œuvre dans les 10 premières années de l’Agenda 2063 de l’UA. Ce projet a été convenu l’année dernière, il vise à améliorer le commerce intra-africain et de faciliter la circulation des marchandises entre les États membres.

Selon la Banque africaine de développement (BAD), « la vision de l’UA est compensée par un appel à l’action d’introduire un passeport africain et d’abolir l’obligation de visa pour tous les citoyens africains dans tous les pays africains d’ici 2018″.

Pendant ce temps, la BAD est en train de finaliser, « la première ouverture Afrique Visa Index », qui classe les pays africains sur le niveau d’ouverture / restrictif de leurs régimes de visas, qui vise «à conduire des réformes de la politique des visas à travers l’Afrique, de simplifier les procédures de demande de visa et d’encourager la réciprocité positif ».

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.