Ce n’est pas avec quelques panneaux solaires, une aire de jeux et une poignée de Mini bus qu’il va me convaincre. [..]. Le Port de Cotonou n’est pas à vendre (concédé). Un port est le coeur d’une économie pour les pays comme le notre, on ne peut pas en confier la gestion complète a des occidentaux. Si besoin il y a, nous privilégierons des opérateurs nationaux ou africains. J

e ne critique pas ceux qui l’ont fait, mais nous non, en tout cas pas sous mon mandat. S’il veut être éligible il faudrait qu’il s’allie avec des nationaux qui peseraient au moins 45%. C’est valable pour les autres. Il n’a pas financé ma campagne, je ne lui dois rien.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.