La société pétrolière Total et la société Wordline, spécialisée dans la fourniture de services de paiement et transactionnels ont signé des accords commerciaux, de financement et de coopération technologique avec la société sénégalaise InTouch, spécialisée dans l’agrégation de moyen de paiement, le 13 juillet dernier.

D’après les trois entreprises, le partenariat dévoilé le 24 juillet 2017, porte sur le déploiement de la solution de paiement numérique « Guichet Unique » d’InTouch dans huit pays d’Afrique que sont le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Kenya, le Mali, le Maroc, la République de Guinée et le Sénégal. Le « Guichet Unique » est une solution universelle de paiement sécurisé qui accepte tous types de règlement financier (des espèces à la monnaie électronique en passant par les cartes de crédit et de débit) et propose des services numériques (services de rechargement airtime, produits d’assurance et de paiement de factures, etc.) via un seul appareil.

Selon les termes des accords commerciaux signés, Total et Worldline financeront la phase initiale de déploiement de la solution « Guichet Unique » dans les huit pays et entreront par ce moyen dans le capital d’InTouch. Au-delà du financement, Total s’est aussi engagé à déployer le « Guichet Unique » dans ses stations-service présentes dans les pays ciblés, et à l’étendre potentiellement aux 30 autres pays que couvre la société pétrolière en Afrique et au Moyen-Orient. Worldline, pour sa part, apportera à InTouch son expertise en matière de solutions de paiement et fournira une infrastructure d’hébergement industrielle sécurisée permettant le déploiement et l’exploitation du « Guichet Unique » à l’échelle panafricaine.

Grâce au financement de Total et de Wordline, InTouch a prévu déployer la solution « Guichet Unique » dans plus de 5 000 points de ventes et réseaux de distribution indépendants, dans chacun des huit pays. Ce sont des millions de consommateurs que les trois entreprises vont atteindre, contribuant à détruire davantage les entraves qui nuisent au développement du paiement virtuel sur le continent.

L’entrée de Total et Wordline dans le capital d’InTouch et le déploiement du « Guichet Unique » dans les huit pays sont soumis à l’approbation des autorités de concurrence compétentes.

 

Source: Agence Ecofin

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.