Un professeur de chimie a mis au point un revêtement révolutionnaire. Il se fournit dans les décharges des grandes villes.

Des routes en plastique. L’idée peut faire sourire, elle est pourtant bien réelle. Cette route se trouve dans la ville de New Delhi en Inde. À première vue, cette route est une route comme les autres, pourtant elle contient 10% de plastique recyclé. Pour les utilisateurs, c’est difficile à croire.« Du plastique, non c’est du bitume », affirme l’un d’entre eux au micro de France 2.

Dosage précis

Rajagopalan Vasudevan, ingénieur et chimiste, a réalisé cette route. Pour lui au contraire, la différence saute aux yeux. « Vous pouvez voir ici, c’est très solide, la route est toujours intacte sept/huit ans après sa construction. Les bords ne sont pas abîmés. Quand les véhicules passent sur une route, les bords s’érodent, mais pas dans ce cas. Cela prouve la solidité de la route et elle tiendra encore plusieurs années », explique l’ingénieur.

Avec le plastique, l’eau s’infiltre moins, le revêtement est plus résistant et en plus c’est moins cher. Tout a commencé par un choc. En Inde, 15 000 tonnes de plastique sont jetées chaque jour. Rajagopalan Vasudevan a cherché comment transformer le problème en solution. Dans son laboratoire, le professeur met au point une recette. Il lui a fallu 40 tentatives pour trouver le dosage précis de plastique à incorporer au bitume et au gravier.

SOURCE: http://www.francetvinfo.fr/monde/inde/en-inde-un-scientifique-a-mis-au-point-des-routes-en-plastique-recycle_1137041.html

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.