C’est une innovation brésilienne qui pourrait faire des émules en Afrique. Sur un continent confronté aux difficultés d’accès à l’eau, ce filtre qui rend l’eau de pluie propre à la consommation pourrait constituer une solution.

Au Brésil, une entreprise commercialise un système de filtrage intelligent d’épuration qui permet de transformer l’eau de pluie en eau potable depuis chez soi. Le nom de ce dispositif ? ChoveChuva (en français, Pluie Pluie). Cette solution innovante permet de réduire les factures tout en préservant l’environnement.

ChoveChuva est un dipositif vendu au Brésil aux particuliers écolo qui souhaitent faire des économies d’eau. L’appareil au filtre en acier inoydable permet de stocker l’eau provenant des gouttières, de séparer les plus gros résidus (telles que les feuilles) tout en effectuant une filtration complète des déchets, de réguler le pH de l’eau et de la rendre potable en neutralisant les micro-organismes, les virus et les bactéries pathogènes par un simple ajout de chlore selon les quantités recommandées. L’eau consommable est ensuite stockée dans un réservoir.

Cerise sur le gâteau : ce filtre est 100% autonome puisqu’il ne dépend pas de l’électricité pour fonctionner. Le processus est effectué par gravité.

Au Brésil, ce dispositif est le seul appareil disponible sur le marché capable d’assurer un filtrage complet de bout en bout et de transformer de l’eau afin de la rendre potable. Un kit d’analyse des taux de chlore et du pH permet de s’assurer régulièrement que la qualité de l’eau remplit tous les critères nécessaires à sa consommation.

Le ChoveChuva a un débit approximatif de 3 000 litres par heure et est adapté à une surface de toit allant jusqu’à 150m². Le rendement varie selon le profil de consommation de chaque maison, ainsi qu’en fonction des conditions climatiques et du volume des réservoirs. Durant de fortes pluies, un toit de 100m² laisse s’écouler jusqu’à 15 000 litres d’eau qui pourraient être stockés, permettant d’éviter l’érosion et de faire des économies.

L’entreprise qui commercialise ChoveChuva estime qu’un particulier peut économiser 900 000 litres d’eau en moyenne chaque année et jusqu’à 50% sur sa facture. L’eau issue de ce filtrage est considérée comme potable selon l’ordonnance 2914 du Ministère de la Santé brésilien.

Un investissement durable selon l’entreprise, pour l’équivalent de 1,75 euros par jour. Une manière efficace de préserver la ressource précieuse qu’est l’eau tout en gagnant en autonomie et en disposant d’une réserve d’eau potable à domicile.

https://positivr.fr/systeme-intelligent-filtrage-eau-pluie-potable-chove-chuva/

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.