Dix innovations ont été retenues, sur un total d’environ 500 start-up qui avaient proposé leur
candidature au concours Digital Africa, initié par l’AFD et Bpifrance, la banque publique d’investissement. À Bamako, lors du Forum économique Afrique-France, elles ont été rendues publiques.
“Notre volonté, c’est de permettre à tous les urbains d’accéder à l’eau courante à domicile.Avec sa sociétéCityTaps, Grégoire Landel et ses associés ont développé un compteur d’eauinstallé chez les clients, intégrant le pré-paiement mobile et connecté. Une forme de solutionaux nombreux problèmes rencontrés dans le domaine de l’accès à ’eau en zone urbaine en Afrique :“Il y a une triple taxe pour les Africains. Une taxe en temps pour aller se fournir eneau dans les bornes-fontaines ; une taxe en argent car l’eau vendue par des marchands dans les rues est beaucoup plus coûteuse et une taxe en matièrede santé car ces eauxtransportées en bidons sont souvent contaminées”, explique le quadragénaire.Selon lui, CityTaps peut à la fois régler les problèmes
des sociétés gestionnaires de l’eau, en améliorant leur modèle économique grâce au système de pré-paiement, mais aussi des clients qui pourront gérer à l’avance leur facture d’eau.
Son aventure naissante— 20 prototypes de ces compteurs ont été installés ces derniers mois à Niamey par Veolia— a été primée avec neuf autres starts-up œuvrant en Afrique par un jury d’
une quinzaine de professionnels, menés par Karim Sy, le fondateur de Jokkolabs,
et Gilles Babinet, fondateur d’Africa4Tech, organisation de promotion d’innovation sur le continent. Environ 500 jeunes pousses avaient candidaté, selon les organisateurs de ce concours Digital Africa. À Bamako, lors du forum économique organisé en amont du sommet Afrique France, les dix primés ont pu s’exprimer et présenter leurs innovations : E-Tumba, plateforme de conseil et
d’aide à la décision pour les agriculteurs fondée par leGabonais Dieudonné Okalas Ossami; Citizen Doc, une réponse médicale en ligne (créé par le Français Arthur André) ; lecamerounais Gifted Mom et son aide par sms à la santé infantile et maternelle ; la solution innovante de financement de la santé en Côte d’
Ivoire LEEA; l’application de co-voiturage ghanéenne Mo’Go ;Otrac, une plateforme d’e-learning à destination des praticiens de la santé (fondée par l’anglo-nigériane Farida Mohammed Kabir) ; le
service de cautions bancaires pour d’étudiants étrangers Studely; l’application sénégalaise de gestion de clientèle pour les petits commerces Weebi; la solution de facilitation de prêts bancaires pour les agriculteurs (Kenya)  FarmDriveet enfin, CityTaps. Toutes cherchent des financements pour se développer. Être primé à Digital Africa leur permet d’obtenir des deux organisateurs du concours, l’Agence française de développement (AFD) et Bpifrance, des accompagnements professionnels et des formations, pour une valeur cumulée maximale de 40 000 euros par lauréat.
Lien de la source: http://www.jeuneafrique.com/392934/economie/10-star
t-ups-primees-lors-
concours-digital-africa/

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.