Asidu Abudu et sa machine de broyage du « fufu » (manioc)

Boubacar Diallo

Diplômé en génie mécanique, le jeune Ghanéen, Asidu Abudu, est un inventeur à part entière. À l’origine de nombreux prototypes (26) technologiques ou mécaniques, Asidu Abudu se tourne vers la conception d’inventions destinées à améliorer le quotidien de la population ghanéenne. Sa motivation principale ? Placer l’innovation au service de ses compatriotes.

 

Parmi les inventions ayant permis à Asidu Abudu de se faire connaître à l’échelle internationale, la machine à broyer du fufu (manioc) apporte une aide précieuse aux femmes, issues d’une communauté rurale ou urbaine, lorsqu’elles assurent la préparation des aliments.

 

Ce jeune génie a également conçu une machine automatique destinée à alimenter les personnes souffrant d’un handicap.

 

Dans le domaine de l’électronique, Asidu Abudu a mis en place un dispositif permettant de contrôler à distance une voiture depuis un téléphone mobile, ou encore un système dont les individus peuvent équiper leur véhicule, et qui en cas de vol, permet au propriétaire d’assurer l’arrêt du moteur à l’aide d’un code sur un téléphone mobile ou fixe.

 

Désormais, Asidu Abudu est à la tête de sa propre entreprise, Foresight Investment.

 

Dans la plupart des pays africains, l’absence d’une stratégie industrielle efficiente constitue le principal obstacle aux développements économiques et sociaux. Un jeune inventeur, aussi talentueux soit-il, n’est qu’une représentation très réduite de l’esprit créatif des Africains. Pour permettre au continent africain de se développer de manière pérenne, une large reconnaissance à l’échelle internationale associée à la mise à disposition d’un soutien financier temporaire permettrait à la population africaine de s’imposer comme un acteur majeur dans différents secteurs d’activité.

ARTICLES SIMILAIRES
/home/afrikateqf/www/afrikatech_wordpress/dev/wp-content/themes/fiverrwp/single.php