Lancée en 2012, Demo Africa est une plateforme pour le lancement et l’accélération de développement de start-ups africaines porteuses de solutions innovantes qui aident à résoudre des problématiques concrètes posées au continent.

Une tournée dans plusieurs pays a permis aux équipes de Demo Africa d’identifier les 30 entreprises finalistes qui prendront part à la conférence casablancaise.

Chacune des Start-ups finalistes dispose en effet de six minutes pour pitcher sa solution et tenter de séduire les partenaires et investisseurs présents dans la salle. Mais l’enjeu ne s’arrête pas là ! Cinq finalistes seront également sélectionnés pour participer au Lions @frica Tour. Une tournée à la Sillicon Valley, aux Etats-Unis, à la recherche de partenariats et d’émulations avec les entreprises les plus innovantes dans le monde.

Dans la continuité de son soutien à l’écosystème entrepreneurial africain, inwi est également partenaire de Yalda (Youth Alliance for Leadership and Development in Africa). Créée en 2004 à l’initiative de lauréats de l’université d’Harvard aux Etats-Unis, Yalda est une coalition internationale dédiée au développement des capacités des jeunes leaders africains.

L’association organise, avec le soutien de inwi, un i-boot Camp sous le thème «L’Afrique à l’ère numérique : les jeunes acteurs de l’intégration grâce aux TIC», et ce du 24 au 28 octobre 2018 à l’université Mohammed V à Rabat.

Plus de 300 jeunes leaders et professionnels africains sont attendus à cet événement et plus de 500 e-délégations y prendront part à distance grâce à la participation en ligne. Objectifs affichés par les organisateurs : inspirer, former et faire monter en compétences ces jeunes participants afin de les doter des outils et des stratégies nécessaires pour mener «un changement visible et concret sur le continent».

«à travers ses différents programmes de soutien à l’entreprenariat et à l’innovation, inwi a pu créer un écosystème dynamique et créatif au Maroc. Aujourd’hui, inwi réaffirme son engagement aux côtés des jeunes et des entrepreneurs au Maroc et en Afrique. Nous sommes en effet convaincus que la technologie est un accélérateur de développement et de croissance pour notre continent. En soutenant les initiatives de Demo Africa et de Yalda, nous encourageons les jeunes africains à s’approprier la technologie pour concevoir les solutions pertinentes qui permettront de relever certains des multiples challenges de développement qui se posent à l’Afrique», explique Kenza Bouziri, Directeur Communication Corporate et RSE.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.