Pendant plusieurs décennies, l’installation en Afrique impliquait de se tourner vers le salariat pour connaître une certaine forme de stabilité. De plus, en termes culturel et pour obtenir le respect des uns et des autres, il était préférable d’être salarié d’une entreprise. Désormais, en retournant sur le continent africain faut-il travailler pour une entreprise ou en créer une ?

Quels sont les avantages du salariat ?

Le salariat a toujours été considéré comme une solution permettant de bénéficier d’une sécurité d’un emploi associé à un revenu fixe. De plus, il est possible d’associer le salariat à une probable évolution de carrière. Néanmoins, la réalité économique actuelle de l’Afrique implique un changement de la réalité.

Aujourd’hui, le continent africain, et ce quel que soit le secteur d’activité, est à la recherche de salariés très qualifiés, la pénurie africaine de compétences spécifiques  est une réalité.

Certaines plateformes africaines, telles que CA Global s’efforce d’informer les professionnels africains issus de la diaspora des meilleures opportunités de carrières en Afrique.

 

En tant que membre de la diaspora, il est indéniable que les chances d’être recruté en Afrique sont importantes. La plupart des postes à pourvoir offrent des responsabilités sont plus importantes qu’en Europe ou en Amérique, par exemple.

 

Cependant à l’exception de quelques grandes multinationales ou institutions, les conditions salariales en Afrique ont, elles aussi, évolué. En effet, rares sont les entreprises africaines locales qui proposent des grilles salariales pouvant s’aligner sur celles appliquées à l’étranger. Cette réalité s’impose de plus en plus dans les entreprises internationales qui privilégient désormais les contrats locaux à ceux d’expatriés.

 

Désormais, le retour en tant que salarié en Afrique, malgré les avantages que ce statut présente, il est fortement conseillé de garder à l’esprit que le salariat a évolué. Néanmoins, en dépit du fait que la masse salariale soit moins élevée sur le continent africain, par rapport à l’Australie, l’Europe, etc., il n’en demeure pas moins vrai que le niveau d’achat est plus important.

Quels sont les avantages de l’entrepreneuriat ?

Aujourd’hui, en Afrique, se tourner vers l’entrepreneuriat permet d’avoir une carrière professionnelle diamétralement opposée à celle du salariat. Dans une Afrique où tout reste à faire, l’entrepreneuriat attire de plus en plus de trentenaires issus de la diaspora. Le continent africain constituant un marché où les possibilités sont infinies.

 

Néanmoins, pour créer une entreprise qui se transforme en réussite, il est indispensable de se tourner vers des secteurs d’activité, jusque-là, inexplorés. Votre proposition de valeur doit vous permettre de vous orienter vers un domaine, peu exploité, et susceptible de répondre à des besoins sociaux ou économiques locaux.

De plus, certains pays tels que l’Éthiopie ont pris la décision de mettre en place des mesures incitatives pour permettre aux Éthiopiens de revenir dans leur pays d’origine. Il s’agit notamment du cas d’Adam Abate, qui après une carrière dans une entreprise à fait le choix de rentrer en Éthiopie pour créer sa propre entreprise « Apposit ».

Il n’existe pas de réponse standard quant au fait de vouloir retourner en Afrique en tant que salarié ou créateur d’entreprise. Les avantages de chacune de ces options doivent être en adéquation à l’image que vous vous faites de votre nouvelle vie dans votre pays d’origine. Seule l’analyse des arguments qui vous poussent à opter pour telle ou telle solution vous permettra de faire votre choix.

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.