La Fondation Tony Elumelu va financer les jeunes entrepreneurs à hauteur de US $ 100.000.000 soit 50 milliards de FCFA. La signature de convention portant sur ce financement entre le Ministère de l’Entrepreneuriat national, de l’artisanat et de la promotion des petites et moyennes entreprises (PME) et la Fondation Tony Elumenu a eu lieu ce vendredi 29 janvier 2016 au cabinet du ministre à la tour E au Plateau. Il s’agit selon Parminder Vir, Directrice générale de cette fondation basée au Nigéria, de faire bénéficier à la Côte d’Ivoire, de son expérience dans l’accompagnement des jeunes entrepreneurs. Pour ce faire, c’est une enveloppe de 100 millions de dollars, soit 50 milliards de FCFA que cette fondation compte investir sur les 10 prochaines années pour l’accompagnement de 1000 entrepreneurs chaque année sur le continent Africain et une centaine en Côte d’Ivoire. Avec pour philosophie, le développement de l’Afrique par les Africains, à travers des capitaux africains, la Fondation Tony Elumelu compte créer à terme, 1 million d’emplois et générer 10 milliards de dollars, soit 5.000 milliards de FCFA de revenus. L’accompagnement de cette fondation se présentera sous la forme de formations thématiques, de mentoring, de financement, d’études sur l’histoire des entrepreneurs africains et d’une rencontre annuelle des entrepreneurs pour un échange d’expériences et nouer des partenariats. Azoumana Moutaye, Ministre en charge de l’Entrepreneuriat national a souhaité pour sa part, que cette initiative de la Fondation Tony Elumelu puisse créer un écosystème favorable au développement de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire.

A côté du projet Phoenix initié par le gouvernement ivoirien en vue de favoriser le développement des PME, la Fondation Tony Elumelu vient de s’engager à appuyer l’Etat ivoirien dans l’accompagnement de jeunes entrepreneurs.

Source: http://news.abidjan.net/h/580316.html

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.