La Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Casablanca-Settat appuie énergiquement le développement de l’entrepreneuriat des jeunes en Afrique.

Fidèle à sa vocation, la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Casablanca-Settat continue d’appuyer les initiatives du gouvernement dans le domaine de la promotion de l’entrepreneuriat. Dans cette optique, la Chambre a signé ce 28 octobre un partenariat avec l’organisation internationale Give1Project et le Moroccan Center for Innovation an Social Entrepreneurship (MCISE) pour le développement de l’entrepreneuriat des jeunes en Afrique.

«Le Maroc est un pays qui possède l’un des plus grands potentiels de croissance du continent africain. De plus, ce rapprochement avec la Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services de Casablanca-Settat s’inscrit dans le cadre de la vision Royale qui favorise la coopération Sud-Sud», déclare Thione Niang, président de Give1Project.

Pour sa part, Mustapha Amhal, président de la CCIS de Casablanca-Settat précise : «notre ambition est d’impliquer les jeunes Africains installés au Maroc dans une dynamique d’entrepreneuriat. Nous voulons faire de Casablanca un levier de développement de création de l’entreprise africaine et une base de rencontres des jeunes Africains».

En ce qui le concerne, Adnane Addioui, président du MCISE, confie : «Casablanca se veut le premier modèle de cette stratégie de promotion de l’entreprise africaine, qui sera dupliquée au niveau des autres villes du Royaume».

lu sur: http://www.challenge.ma/la-ccis-de-casablanca-settat-appuie-lentrepreneuriat-des-jeunes-en-afrique-58445/

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.