Plusieurs jeunes entrepreneurs africains ayant réussi à se frayer un chemin dans le monde de l’entreprise ont partagé leurs expériences lors d’une rencontre organisée, jeudi, dans le cadre du 3-ème Forum d’Ifrane, tenu le 29 et 30 novembre. 

Ces entrepreneurs, qui s’exprimaient au cours d’une table-ronde autour de la thématique ‘’l’Afrique qui Inspire, mettre en avant des histoires de succès du continent’’, ont souligné l’importance pour la jeunesse africaine de croire en ses propres compétences et sa capacité de relever les défis quelles que soient les contraintes.

Khaled Igue, président du Club 2030 Afrique, un laboratoire d’idées engagé pour le développement de l’Afrique, a estimé que le continent africain et sa jeunesse disposent de ‘’tous les outils et les capacités’’ pour réussir et atteindre les objectifs de développement espérés.

‘’Ce qui est important pour un jeune entrepreneur africain aujourd’hui est de trouver un écosystème qui lui permet d’avancer, un incubateur ou un réseau d’entrepreneurs pour émerger’’, a déclaré à la MAP le jeune entrepreneur béninois, à la tête de ce Think tank, qui accompagne les organes de gouvernance en Afrique dans leur processus d’émergence.

‘’En Afrique, il y a plein d’histoires qui inspirent. Chaque femme qui s’élève le matin pour gérer ses enfants et aller au marché pour vendre ses poissons, inspire’’, a expliqué de son côté, Marina Gning, la présidente d’API Afrique, entreprise sociale sénégalaise, qui propose des solutions innovantes, locales et respectueuses de l’environnement pour l’hygiène des femmes et des bébés.

À travers cette rencontre, ‘’Ifrane Forum’’ cherche à ‘’changer le narratif sur l’Afrique et promouvoir une image positive du continent, inspirer l’assistance et démontrer encore une fois, que l’Afrique est une terre riche par ses jeunes, ses femmes et ses hommes’’.

Quelque 200 intervenants d’Afrique et d’ailleurs, de différents horizons partagent, lors de ce forum, placé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, leurs idées et expériences et tentent d’esquisser les contours d’un modèle de coopération économique intra-africain pour une croissance respectueuse du développement durable.

LesEco

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.