L’équipe du Bénin a remporté ce jeudi  le 1er prix de la 2e édition   du “Global Innovation Through Science and Technology“(GIST), “Startup Boot Camp” de Dakar qui avait regroupé 28 projets issus de différents pays de  l’Afrique francophone.

L’équipe béninoise  a présenté le projet Tuniar qui est une  plateforme de transfert d’argentqui a séduit le public. Les jeunes entrepreneurs ont reçu  un chèque de 2000 dollars américains.

Le deuxième prix est revenu à l’équipe ivoirienne, dont le projet porte sur une solution de formation et de cours en ligne pour étudiants et parents, dénommée “Souclou-online”.
L’équipe rwandaise a pris la troisième place avec son projet de chargeur mobile solaire dénommée “Starlight”.
Deux équipes sénégalaises ont pu être sélectionnées parmi les six finalistes. Elles ont présenté respectivement une plateforme de vente de produits halieutiques (Aywajieuneet uneapplication mobile (Sen-pharma), qui vise une meilleure gestion des stocks de médicaments dans les pharmacies rapporte le site Aps.
L’évènement a été présidé par le premier conseiller de l’ambassade des Etats-Unis au Sénégal Sandra Clark qui a magnifié  l’innovation scientifique et technologique des jeunes entrepreneurs
“Lorsque de jeunes innovateurs ont les compétences et l’accompagnement requis, il y a plus de chance qu’ils transforment leurs idées en startups et ensuite en entreprises prospères’’, a-t-elle dit.
Cette compétition  “vise à identifier et soutenir de jeunes entrepreneurs dans le domaine des sciences et de la technologie, réalisant ainsi le rêve de la création d’une startup fructueuse grâce au développement des compétences au réseautage et au conseil financier’’, a expliqué Mme Clark.
Socialnetlink

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.