L’usage du porte-monnaie électronique s’étend en Afrique du Sud. Exemple : la collaboration entre Le leader mondial de la sécurité numérique Gemalto et l’opérateur mobile sud-africain Vodacom, le premier fournit au une solution de cartes bancaires EMV prépayées à Vodacom déjà en pointe sur les services de paiement mobile.

Le m-banking se renforce en Afrique via cette nouvelle carte certifiée par les principales associations de paiement internationales et acceptée par l’ensemble des 240 000 terminaux EMV et les 27 000 guichets automatiques dans tout le pays. Elle permet aux utilisateurs de se connecter facilement aux comptes m-pesa et leur donne la liberté de payer des biens et des services sans emporter d’argent en espèces. Le système m-pesa permet au client abonné de disposer d’un e-compte dans sa carte SIM sur lequel il peut verser de l’argent, le recevoir ou le transférer à un tiers. L’arrivée de la nouvelle carte bancaire EMV prépayée souligne la rapidité avec laquelle les mondes de la banque, du commerce et des télécommunications mobiles évoluent et innove.

Gemalto fournit à Vodacom une solution sur étagère qui comprend la conception et la production de la carte, ainsi que le conditionnement et la livraison dans les points de vente. ” L’extension de notre offre de portemonnaie électronique mobile m-pesa avec une carte bancaire apporte un niveau de fonctionnalité entièrement nouveau qui nous paraît critique pour la réussite de m-pesa en Afrique du Sud. “indique Herman Singh, directeur du m-commerce chez Vodacom.

Un réseau de distribution efficace est un préalable indispensable au succès du prépayé. Ainsi, la carte m-pesa est disponible directement auprès des 8 000 agents Vodacom, et la souscription au service est simple et rapide. Les utilisateurs peuvent vérifier le solde de leur compte via l’application m-pesa mobile et reçoivent des alertes par SMS pour réapprovisionner leur compte. Par ailleurs, le crédit de l’utilisateur est protégé même en cas de perte ou de vol de la carte puisque le compte virtuel n’est accessible que par un code PIN.

Lu sur http://www.black-feelings.com/accueil/detail-actualite/article/high-tech-la-revolution-du-m-banking-se-poursuit-en-afrique/

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.