(Agence Ecofin) – La société International Business Machine (IBM) a décidé d’améliorer les compétences informatiques de 25 millions de jeunes africains dans les segments du numérique, du cloud et du cognitif. Elle vient de lancer, à cet effet, un programme de formation nommé «IBM Digital – Nation Africa». L’initiative offre aux futurs apprenants une plateforme d’apprentissage basée sur le Cloud d’IBM qui hébergera des programmes éducatifs gratuits durant les cinq prochaines années.

D’après IBM, la plateforme d’apprentissage en ligne sera basée sur Watson, le système cognitif de la société a la capacité de s’adapter à tout contexte, apprendre et interagir avec ses utilisateurs. Ainsi, le système pourra analyser les profils des utilisateurs pour leur proposer la formation la plus adéquate, allant jusqu’à adapter les contenus pédagogiques du programme. Les formations iront des cours basiques d’informatique jusqu’aux plus pointus, tels que la programmation, la cyber-sécurité et la méthode agile, en incluant des sujets généraux tels que l’innovation, l’analyse critique ou l’entrepreneuriat. Le programme «IBM Digital – Nation Africa» sera piloté à partir des centres régionaux d’IBM en Afrique du Sud, Egypte, Kenya, Maroc et Nigéria.

Hamilton Ratshefola, le directeur général d’IBM Afrique du Sud, a expliqué que l’entreprise « considère l’enseignement informatique comme un facteur clé du développement économique en Afrique. A travers l’accès aux meilleures pratiques, aux logiciels libres ainsi qu’aux outils et ressources IBM, ce programme permettra de développer des compétences essentielles afin de trouver des solutions adaptées aux problèmes de notre continent et assurer sa croissance, les différentes industries doivent doter leurs effectifs des meilleures compétences technologiques ».

Le programme « IBM Digital- Nation Africa » est une composante de l’initiative globale «New Collar Jobs», lancée par IBM pour aider au développement d’une économie du savoir en Afrique. Il sera soutenu par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

A propos de l'auteur

CEO AfrikaTech

Comme beaucoup de personnes j’ai connu l’Afrique à travers des stéréotypes : l’Afrique est pauvre, il y a la guerre, famine… Je suis devenu entrepreneur pour briser ces clichés et participer à la construction du continent. J’ai lancé plusieurs entreprises dont Kareea (Formation et développement web), Tutorys (Plate-forme de e-learning), AfrikanFunding (Plate-forme de crowdfunding). Après un échec sur ma startup Tutorys, à cause d’une mauvaise exécution Business, un manque de réseau, pas de mentor, je suis parti 6 mois en immersion dans l’écosystème Tech au Sénégal. J’ai rencontré de nombreux entrepreneurs passionnés, talentueux et déterminés. A mon retour sur Paris je décide de raconter leur histoire en créant le média AfrikaTech. L'objectif est de soutenir les entrepreneurs qui se battent quotidiennement en Afrique en leur offrant la visibilité, les connaissances, le réseautage et les capitaux nécessaires pour réussir. L'Afrique de demain se construit aujourd'hui ensemble. Rejoignez-nous ! LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/boubacardiallo

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.